Idées & Conseils

Comment reconnecter les ados avec la nature

Article mis à jour le

Aujourd’hui, ce n’est pas une révélation, nos ados passent de plus en plus de temps devant des écrans. Ceux ci font partie de leur quotidien aussi bien que du notre. Bien qu’ils soient incontournables, leur utilisation doit rester contrôlée. Alors voici quelques conseils pour aborder le sujet avec vos ados sans trop vous prendre la tête.

Soyez convaincus pour être convaincants

Aujourd’hui, les ados ont rarement envie d’aller dehors. Surtout s’ils ont le choix. Il est souvent plus confortable pour eux de vivre des aventures par écrans interposés, bien calés dans un canapé. Mais vous, vous le savez, être assis devant un écran provoque un manque d’activité qui n’est pas favorable au bon développement physique et psychologique.

Pour leur bien être, il est donc primordial que nous apprenions à reconnecter les ados avec la nature. Être dehors, ressentir les éléments naturels et s’y adapter permet en effet à l’être humain de trouver son équilibre. Bien sûr, si vous êtes vous mêmes convaincus, ils vous suivront avec d’autant plus d’enthousiasme.

L’enfant qui évolue à l’extérieur apprend spontanément à faire des choix.  Cela l’aide naturellement à devenir autonome et à développer sa confiance en lui. Parvenir au sommet ou même marcher sur un tronc ou escalader un rocher peut représenter un vrai défi. Chacune de ces micro aventures peut ainsi être vécue comme une petite victoire sur sa propre capacité à évaluer et maîtriser les risques. Et l’adolescence, c’est pile le moment où on leur demande de faire beaucoup de choix.

Passer du temps dehors à marcher, grimper, courir et sauter apporte une meilleure qualité de vie. Se dépenser physiquement favorise le sommeil. Cela aide à évacuer l’agressivité et permet d’augmenter l’estime de soi.

Se dépenser physiquement, ressentir des émotions réelles en éveillant tous ses sens, ce n’est vraiment possible qu’au contact de la nature. Et la nature, c’est dehors, ça n’a rien de virtuel.

Négociez avec pédagogie

Si, malgré tout, vos ados se roulent par terre quand vous leur annoncez que vous allez sortir… ne leur laissez pas le choix. Abordez simplement les choses avec pédagogie. Etablissez avec eux un planning d’heures d’écran, en tenant compte de leur vie quotidienne et de vos exigences. Vous pourriez être surpris de constater que les règles les rassurent et les guident. Ainsi, vous pourrez ensuite négocier habilement une sortie nature en famille en journée contre une soirée de console en week-end. Expliquez à votre ado qu’une sortie avec vous lui fera du bien et fera plaisir à tous. En contre partie, acceptez de le laisser jouer un soir de week-end à la console.

Laissez les utiliser leur smartphone

Acceptez qu’ils emportent leur téléphone. Ils auront l’impression de ne pas être déconnectés totalement de leur monde et pourront ainsi écouter de la musique, prendre des photos ou filmer leurs aventures. Dites leur qu’ils pourront ensuite les poster sur Instagram ou sur Youtube pour leur réseau de copains avec le hashtag et la petite citation qui va bien. Apprenez leur à se servir de la boussole de leur smartphone ou des applications que vous aurez téléchargé avant de partir. Vous verrez, même un smartphone peut devenir votre allié.

Laissez les s’habiller comme ils veulent

Les vêtements sont très importants pour les ados. Si le votre a déjà son code vestimentaire et qu’il se pointe intégralement habillé en survêtement de foot alors que vous allez vous balader en montagne… et bien tant pis. Ainsi, on a eu la surprise un jour de voir l’un de nos fils refuser net de venir avec nous bivouaquer en montagne uniquement parce qu’il ne voulait pas quitter son jogging du PSG…  A présent, c’est au tour de notre fille  de préférer sa tenue de foot aux vêtements de rando. Alors, au final, quand la destination le permet, on cède. On préfère encore qu’ils viennent en portant un maillot de foot que pas du tout. On a eu pas mal de disputes avec nos ados à ce sujet, qui n’ont servi à rien à part à les braquer.  Du coup, même si on n’a jamais cédé sur les chaussures de montagne (ils ont bien tenté de mettre des baskets), on a quand même fini par accepter le survet. A partir du moment où ça reste des vêtements de sport, s’il faut ça pour qu’ils viennent sans râler…

Impliquez les dans l’achat de leur matériel

La question du look est en effet primordiale pour un ado. Rappelez vous votre propre adolescence pas si lointaine 😉

À force de négociations serrées, on a fini par comprendre que si on voulait qu’ils se sentent vraiment bien dans leurs vêtements de rando, il fallait les impliquer dans le choix et l’achat. On leur a acheté, avec eux, des super pantalons techniques de randonnée. Et en effet, maintenant, quand on part en montagne, ils ne mettent plus le bas du survêtement, seulement le maillot…

En les laissant choisir eux même leurs vêtements et matériel outdoor, on s’assure ainsi qu’ils seront bien équipés tout en ayant respecté leurs goûts.

Debriefez vos sorties ensemble

À part certains sportifs, naturellement actifs, les ados ne veulent pas souvent sortir. Pourtant, vous verrez qu’ils reconnaissent facilement que ça leur a fait du bien une fois qu’ils sont rentrés. De retour après la sortie, à l’occasion du repas par exemple, interrogez les sur ce qu’ils ont ressenti.

Remémorez vous les bons moments et les coups durs. Revenez sur le fait qu’ils ne voulaient pas venir au départ et qu’ils ont finalement passé un moment agréable dehors. Ils n’ont pas souvent le recul nécéssaire pour analyser leurs propres choix et ont besoin d’être guidés. A coups sûrs vous les entendrez dire que finalement, elle était bien cette sortie.

En partageant des aventures dehors en famille, vous imprimez vos souvenirs de sensations et d’images que vous garderez à vie. Ce sont ces émotions que vous avez connues enfants, lors d’excursions en famille, qui vous donnent envie de les partager aujourd’hui avec vos propres enfants. Tout comme ils le feront certainement à leur tour quand ils deviendront parents.  

Tags:
%d blogueurs aiment cette page :