Idées & ConseilsÉTÉAUTOMNEPRINTEMPSHIVER

Suivre les traces des animaux sauvages avec un enfant

Article mis à jour le

S’il est des rencontres qui marquent plus que d’autres, ce sont sûrement les plus sincères. Comme celles que l’on fait en pleine nature avec son enfant et qui nous rappèlent à l’essentiel : le monde sauvage n’a pas besoin de nous, nous si. Apprendre à un enfant à connaitre la nature, c’est lui transmettre l’envie de la respecter afin qu’il y trouve un équilibre qui l’apaise. Voici quelques conseils pour organiser une petite aventure sur les traces des animaux sauvages avec un enfant.

Que faut-il préparer pour cette sortie avec un enfant ?

Emmener son enfant sur les traces des animaux sauvages, c’est finalement assez simple. Il vous faudra un sac à dos avec de l’eau, un goûter, des gants de rechange, des affaires vestimentaires et des bonnes chaussures adaptées à la saison. Il ne suffit que de ça. Mais si vous en possédez, emportez aussi des jumelles de bonne qualité. Elles vous seront utiles pour observer les animaux à distance.

Ensuite, cherchez un endroit facilement accessible, mais le plus sauvage possible. L’idéal est qu’il soit assez éloigné des habitations. En effet, plus on s’isole, plus on s’assure que les animaux seront là. On sait qu’ils apprécient moyennement notre compagnie alors si on veut avoir des chances de les voir, il faut penser comme eux, et trouver un endroit où ils se sentent le plus en sécurité.

Habillez vous avec des couleurs proches de la nature pour vous fondre au maximum dans le décors. Ou alors, portez du orange fluo… Et oui, il semblerait que ce soit une couleur que les animaux ne perçoivent pas.

Jouer au garde forestier en mission de protection

Etre silencieux pour un enfant, surtout dehors, ça peut être compliqué. Il vous faudra donc être inventif. Apprenez lui, en jouant, à se déplacer sans bruit. Dites lui qu’il est détective ou garde forestier en mission de protection et qu’il doit pouvoir voir sans être vu.

Montrez lui comment marcher en faisant le moins de bruit possible, comme un chat. Expliquez lui qu’il faut éviter de poser les pieds sur les choses qui craquent, comme les branches et les feuilles mortes qui trahiraient sa présence.

Avec votre enfant, cherchez des traces, imaginez le sens et la vitesse du déplacement des animaux sauvages, observez une sente piétinée, les endroits où la terre a été retournée… Et surtout, interrogez-le sur ses suppositions. Toutes ces énigmes peuvent devenir très intéressantes pour un enfant quand on y met le ton. Arrêtez vous régulièrement pour écouter aussi. Ouvrez tous vos sens… et apprenez lui à se servir des siens.

Comment approcher des animaux sauvages avec un enfant ?

Si vous êtes à contre-vent et que vous restez silencieux, les animaux ne vous sentiront pas et vous pourrez vous approcher tout près. Si vous repérez des chevreuils ou des mouflons en train de se nourrir paisiblement dans les pentes herbeuses en lisière de bois restez immobiles pour les observer. Mais s’ils s’enfuient après vous avoir repéré, essayez de revenir plus tard en approchant très lentement. La plupart du temps, vous les retrouverez au même endroit.

Pourquoi faire cette activité ?

Apprendre à son enfant à connaitre la nature, c’est lui donner l’envie de la respecter. Transmettre ces valeurs à nos enfants est primordial car ils grandissent et évoluent dans un monde de plus en plus coupé du vivant. Le retour à la nature leur permet d’y puiser un équilibre nécéssaire pour relever les grands défis qui les attendent.

Cette activité fut également l’occasion de s’offrir un petit goûter exceptionnel : une fondue au chocolat, belle motivation pour sortir prendre l’air. On vous explique tout dans cet article.

Entre nous : Quand on part dans la nature, si nos ados s’équipent à présent avec des appareils photo ou des carnets pour dessiner, le plus jeune aime encore emmener des jouets. Et même si ce n’est pas du tout notre truc à nous et qu’il le sait bien, comme beaucoup d’enfant, notre petit garçon aime les armes à feu… Alors quand il demande à emporter son fusil pour jouer dehors, on lui suggère d’être un garde forestier en mission de surveillance afin de protéger les animaux des braconniers… C’est raccord avec la balade et ça lui permet de se projeter encore un peu plus dans le jeu.

Si vous avez un chien et qu’il est tenté de suivre les animaux, tenez le pour éviter qu’il ne les effraie en les poursuivant.

Dites nous ce que vous en pensez :


Comment trouvez vous notre site ?

View Results

Loading ... Loading ...

Vous souhaitez nous envoyer en famille sur de nouvelles aventures ? N’hésitez pas à nous faire part de vos idées par mail ou sur nos pages Facebook et Instagram.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :