Idées & Conseils

Bivouaquer au bord de l’eau

Article mis à jour le

Bivouaquer au bord de l’eau vous promet de passer de merveilleux moments en famille. Cependant, si vous n’avez pas été attentif à choisir un endroit approprié, cela peut vite tourner au cauchemar. Voici quelques conseils pour profiter au mieux d’un campement au bord de l’eau.

Combien de temps ?

Bivouaquer au bord de l’eau signifie que vous ne passez qu’une seule nuit sur place. La pratique du bivouac impose, en effet, d’arriver après 19h et de replier la tente le lendemain avant 9h. Par ailleurs, au bord de l’eau, le camping sauvage est souvent interdit en France. Le bivouac, quant à lui, peut être tolérée à condition de bien vous comporter. Avant de partir, renseignez vous sur la legislation relative à la pratique du camping sauvage en France.

Quand ?

Pour bivouaquer au bord de l’eau, privilégiez les périodes du printemps et de la fin de l’été. En effet, du 15 juin au 15 septembre, les accès aux points d’eau sont souvent envahis par les touristes. Mais avant de partir, renseignez vous toujours sur les arrêtés préfectoraux propres au lieu que vous avez choisi.

Où ?

En effet, ne partez jamais bivouaquer au bord de l’eau sans vous être renseigné correctement sur le coin qui vous intéresse. Pour cela, vous trouverez des informations précieuses (proximité des barrages, des habitations, nature du sol, plages, accès…) en cherchant votre point de chute par satellite avec Google Maps. Pour être tranquilles avec de jeunes enfants, privilégiez les rives d’un lac ou d’une rivière calme et très peu profonde. Evitez absolument les torrents situés en aval des barrages car vous seriez dangereusement exposés dans une zone inondable. Attention également au bruit du torrent qui vous parait sympathique la journée mais ne s’arrêtera pas la nuit pour vous laisser dormir. De plus, si vos enfants ne savent pas bien nager, vous ne devez en aucun cas les quitter des yeux autour du bivouac.

A savoir 

Les lacs et étangs sont des endroits agréables pour bivouaquer si vous avez l’autorisation de vous approcher des berges. En revanche, ne transgressez pas les interdits.  En cas de panneaux « propriété privée », sans l’accord du propriétaire, faites demi-tour.  Vous risquez fortement de vous faire expulser. Privilégiez des endroits accessibles, situés à l’écart des habitations. Vous y passerez une nuit tranquille et repartirez le matin avant d’être envahis par les touristes.

D’autre part, pour vous laver ou faire la vaisselle, respectez la nature. N’utilisez que des produits 100% naturels et biodégradables comme, par exemple, le savon bio Pharmavoyage.

Enfin, pour ne pas vous encombrer d’eau potable, il existe des filtres qui transforment l’eau des rivières ou des lacs en eau pure. C’est le cas par exemple des sacs à suspendre Gravity Camp 6 litres ou Base Camp pro 10 litres proposés par Katadyn, bien pratiques pour toute la famille.

 Le petit truc !

Pour trouver des endroits de baignades sauvages en France, nous vous conseillons le livre Baignades Sauvages de Daniel Start  qui contient une mine de bonnes infos ou télécharger l’application sur http://baignadesauvage.fr/

Tags:
%d blogueurs aiment cette page :